2011

Le collectif saisi l'image sonore du moment en choisissant la Bretagne pour y enregistrer une douzaine de titre reflets de la diversité de personnalités parcourant TARACE BOULBA : uncut funk, brass band, afro-groove, ethio-saveur et autres signatures taraciennes se bousculent aux bouts des lèvres.