Nous sommes Tarace

Une association ouverte

Depuis 1993, l’action de TARACE BOULBA propose aux musiciennes et musiciens, amateurs ou pas, de pratiquer leur instrument avec les exigences de qualité professionnelles et le plaisir d'un collectif humain.

Nos pratiques

Une pratique collective de la musique

Des points de rencontres

Des répétitions générales hebdomadaires

Elles ont lieu au Café La Pêche à Montreuil-sous-Bois (Affichez sur une carte) tous les mardis soirs de 19h à 22h, elles sont ouvertes au public. Rendez-vous fidèle de tous les adhérents, en fonction de leurs disponibilités jusqu’à une centaine de taraciens et taraciennes peuvent s’y retrouver. C’est l’occasion de travailler les morceaux en détails, toutes sections réunies. On y met l’accent sur les riffs, également sur les solos et l’élaboration des mises en place musicales ou scénographies.

 

En réunissant un grand nombre d’adhérents, la répétition est également un temps privilégié dans la vie associative : une pause rituelle permet de constituer les listes avant les concerts et de donner les prochains rendez-vous. Les répétitions sont surtout un espace fertile pour que se développent à différents degrés les affinités ou les relations sociales indépendantes de la vie du groupe.

 

Un programme régulier d’ateliers riffs pour apprendre les morceaux

Espaces destinés aux adhérents, les ateliers riffs sont des rendez-vous réguliers pour pratiquer le répertoire. Chaque section possède son atelier: les embouchures, les différents saxophones, le chant, l’impro, la rythmique ou le marching. Ils se déroulent en petits groupes dans une démarche pédagogique de transmission favorisant la prise en main du répertoire, condition à la participation aux concerts.

 

Nos espaces

Le local tarace

Aujourd’hui situé 69 Boulevard Paul Vaillant Couturier à Montreuil-sous-Bois en Seine Saint Denis (une carte), c’est le siège administratif et de permanence de l’association. C’est un lieu ouvert aux adhérents, donc de nombreux passages et rencontres. Espace de musique également où se déroulent les ateliers riffs du répertoire. C’est par ailleurs là que se centralise l’organisation de la vie associative, et du management du groupe. Disponible aux membres de l’association à tout moment pour s’y réunir, discuter les sujets collectifs, y accéder à une poste informatique, les ressources (contacts et savoir-faire) partagées librement et même y trouver un coin pour dormir en cas de pépin.

 

Le(s) bus

Qui se promène avec une base de vingt cinq musiciens comme nous, doit rapidement se doter d’un bus pour assurer ses déplacements. Le bus n’est pas un moyen de transport, il suffit d’y avoir fait un voyage pour comprendre. Il s’agit plus d’un repère mobile pour les voyages du collectif. Il prolonge tout naturellement des espaces de vie associative comme le local ou les répétitions. Ce bus transporte n’importe où, n’importe quand jusque cinquante musiciens : on y voyage, dort les uns sur les autres, mange, pratique la musique, discute, lit… TARACE BOULBA a toujours eu un bus (trois au total en 2013) conduit par des chauffeurs musiciens. En plus, à chaque tournée internationale un nouveau bus est acheté pour les déplacements sur place.

 

Ainsi, pour la tournée AFRICA BOULBA en 2003 le bus, un Setra des 80’s fut acheté pour l’occasion en France et acheminé par des taraces du Sénégal au Mali. Il finira offert à une compagnie de musiciens burkinabés. Autre continent, autre bus (un Eagle bus de 1981) servant au périple de cinq mille km en 2009 aux Etats-Unis, sera lui revendu à une troupe de théâtre ambulant du New Jersey… deux jours avant de quitter le pays couronnant la tournée AMERICA BOULBA.

 

L’ouverture à tous

L’encadrement d’ateliers pédagogiques

Adressés à des musiciens issus d’écoles de musiques ou conservatoires, au public des services jeunesse, ainsi qu’aux personnes désireuses d’une initiation simple et concrète de la pratique instrumentale, TARACE BOULBA propose l’encadrement d’ateliers pédagogiques de pratique musicale.

Ces ateliers nommées Form’Actions, s’appuient sur le répertoire TARACE BOULBA pour mettre à disposition notre savoir-faire dans la transmission, l’apprentissage d’un répertoire et le travail du collectif.

 

 

Rejoins-nous !

Easy comme do, re, mi…

Pratiquer l’instrument
Répeter
Se produire sur scène
Partir en tournée
Enregistrer
S’épanouir au sein d’une aventure humaine et musicale

1

Viens !

Venez nous rencontrez aux répétitions ouvertes au public au café La Pêche à Montreuil, à un concert ou dans la rue ou dans nos locaux à Montreuil.

2

Une formalité : s’inscrire

Pour cela, il suffit de passer aux locaux de Tarace Boulba.
L’inscription est de 15€ à vie. Vous lirez la charte, recevrez partitions, disques et les informations nécessaires pour vous lancer.

3

En nafan’ la musique !

En tant que membre de TARACE BOULBA une seule exigence : connaître les morceaux avant de monter sur scène. Pour cela il y a les ateliers et les répétitions et toute notre tradition de partage de la musique.

Charte TARACE BOULBA

Le Tarace ne peut pas tout organiser et ne veut pas tout organiser. Tarace Boulba n’est pas l’armée, ni une église New-Age. Le Tarace compte sur chacun des membres pour fonctionner en énergie positive collective et réciproque. Cependant il manque quelques points aux «i» et il faut malheureusement les mettre de façon trop fréquente. Le j’m’enfoutisme et les exigences grandissantes sont révélatrices d’un certain état d’esprit aux antipodes de celui des Tarace.

Le respect, la solidarité, principe fondateur des Tarace Boulba, se traduisent sur scène par l’écoute (par exemple ne pas jouer pendant le solo d’un copain, éventuellement l’encourager, chanter…) mais aussi s’appliquer pour jouer correctement les parties. Nous faisons de la musique et pas du guignol et pour continuer à kiffer tous ensemble, il est nécessaire de penser aux autres, donc de prendre soin les uns des autres. Excusez le discours moraliste mais régulièrement, tous les six mois, une mise au point est nécessaire, essayons.

En 1995 quelques principes organisationnels ont été mis en place pour augmenter la qualité de prestation de Tarace Boulba. Il faut faire face au nombre croissant et aléatoire de musiciens pendant les concerts. A Paris il s’agit de s’organiser des concerts avec des scènes tournantes. En province, le bus et les hébergements ne sont pas extensibles (le bus tournant est difficile à mettre en place). Les concerts sont généralement prévus sur une base de 25 personnes (pour les organisateurs), il y a donc la nécessité de s’inscrire sur une liste pendant la dernière répétition avant le concert. Il y a aussi des répétitions hebdomadaires, les ateliers, des partitions et un local. Le disque est un moyen pour mieux vendre les concerts et impulser, à tous et pour tous, un progrès collectif musical. Ce progrès, depuis son origine, est important. Il y a encore des problèmes de régularité des prestations (ce qui est normal quand on choisit la géométrie variable) mais cela repose à la fois sur tout le monde et sur chacun. C’est important que les Taraces proposent de s’organiser pour le taf (des ateliers, par exemple) ou pour le kiff (à vous de voir). Remerciements à tous ceux qui aident le Tarace à exister.

RESPECT

 

Version PDF